Origine des traditions de Noël

Le sapin de Noël

SAPIN DE NOEL DECORE
Sapin de noël

En France, le sapin de Noël est apparu en 1521 en Alsace. L'arbre une tradition païenne, christianisée dans certaines Eglises chrétiennes locales en Europe au long du moyen âge, généralisée à partir du XIXème siècle. Sous le règne de la reine Victoria, le prince Albert a introduit sur le sol britannique cette tradition provenant de sa Saxe natale ; en France elle est diffusée par les Alsaciens et les Lorrains. Dans la tradition chrétienne il symbolise la venue du Christ "la lumière qui s'illumine", le sapin est un choix idéal car il ne perd pas ses aiguilles pendant l'hiver ce qui en fait un double symbole d'espoir et de vie éternelle.

Le Père Noël

Père Noël dans son traîneau
Père Noël

Le Père Noël voyage dans un traîneau tiré par des rennes, Saint Nicolas lui voyageait sur un âne.La réforme protestante du XVIème siècle supprima la fête de Saint Nicolas dans les pays d'Europe, mais les hollandais émigrants aux Amériques avaient gardé "Sinter Klaas" qui devînt Santa Claus subissant des transformations vestimentaires et culturelles pour se transformer en un Père Noël plus convivial. C'est en 1931 que Coca Cola s'empara de ce vieux bonhomme en train de boire sa boisson favorite pour reprendre des forces pendant la distribution de jouets.

La cheminée

Cheminée et chaussettes
Cheminée

L'origine de cette tradition, serait ce joli conte de noël, un soir Saint Nicolas passant près d'une pauvre maison et remarquant trois petites filles bien tristes, jeta 3 pièces d'or dans la cheminée celles-ci tombèrent dans les bas qu'elles avaient mis à sécher, à l'heure du réveil c'est là qu'elles les trouvèrent. Les bonnes choses se sachant vite chacun mis ses chaussettes, ses chaussons ou ses bas devant la cheminée le soir de noël espérant que le miracle se reproduirait !

Il est aussi de coutume de laisser, ce même soir, une carotte pour les rennes et un verre de vin chaud ou de rhum ou d'eau selon les pays pour réconforter le père noël !!


Écrire commentaire

Commentaires : 0